Sortie Novembre 2018

Dimanche 25/11/2018 : Inquiétude
Par Alain Darville

Ce dimanche est la journée type de l’hiver belge : Froid, humide, brumeux. Les déprimés se pendent, les gens heureux restent au lit, et les cyclistes sont sur leur vélo. Enfin pas tous, du club : Eric, Kim et moi. Comme il ne fait pas trop froid (3°c), qu’il ne fait pas trop humide (il a plu toute la journée de samedi, ce dimanche le vélo est à peine sale), et qu’on peut voir à travers le brouillard (donc pas trop de vent de Nord-Est), c’est finalement une matinée assez « agréable » pour faire du vélo.

Bon, Kim est venu sans son bidon, et Eric a pleins d’ambitions, il roule de temps en temps avec le club de Quévy.

Je démarre piano sur le parcours « triangle » dans le but de faire entre 70 et 80 km. En espérant que Kim ne meurt pas de soif, en hiver cela devrait passer.

Mais très vite je me rends compte qu’il y a un problème avec Eric. Il n’avance pas, il a une tête de déterré. Il dit qu’il a mal dans la poitrine et que cela tire sur ses bras. Il a déjà eu ces symptômes il y a deux mois, et cela recommence. Je lui conseille fortement de faire demi-tour mais il veut continuer.

Donc nous continuons, de temps en temps cela à l’air d’aller un peu mieux mais à d’autres, il n’avance vraiment plus. Même en roulant tranquillement, tout d’un coup, il disparait.

A Afflighem, un petit groupe de 5 cyclos nous dépasse. Et…, il y a trois femmes dans ce groupe. Déjà une, c’est un évènement, mais trois…. J’essaye de les suivre avec Kim, tout en allant sur le 65, mais Eric, lui est parti sur le 90, il ne nous a pas vu, trop loin alors qu’il n’y avait que le pont de l’autoroute à franchir. Nous devons laisser partir le petit groupe mixte.

Déjà qu’on n’est pas certain que le soleil se soit levé aujourd’hui, mais si on laisse Eric sur le 90, il finit dans le noir. Donc je téléphone, pour le faire revenir.

Nous repartons, mais cela ne va vraiment plus. On passe plus de temps à l’attendre qu’à rouler. Il veut qu’on y aille sans lui, mais on ne veut pas l’abandonner, au cas où…

A Asse, nous sommes dans le brouillard. On n’y voit plus grand-chose, surtout avec les lunettes. Tout doucement, on avance et on y arrive enfin, et je suis content de voir finir Eric. Un petit 60 km.

Maintenant, j’espère qu’Eric va être assez malin pour aller voir un médecin.

Là-dessus, comme je n’ai pas assez roulé (pas voulu hier, avec le temps pourri), je repars pour une rallonge et faire 100 km en tout.

Lien vers le parcours

1 réflexion sur « Sortie Novembre 2018 »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close