Sorties Juin 2018

Samedi 17-06-2018 : Photos Sint-Katharina-Lombeek

LoemekseFietstocht2018378

Jean-Louis

LoemekseFietstocht2018664

Philippe


 

Samedi-Dimanche 09-10/06/2018 : Le BRM 600 d’Ostende
Par Alain Darville

IMG_20180610_062018

Serge

IMG_20180610_062052

Alain

Lien vers les photos d’Antonio

Le BRM 600 d’Ostende est un classique. Organisé par Julien, il est au calendrier depuis de nombreuses années. La dernière et seule fois que je l’ai fait, c’est en 2014 avec Patrice. Quelques variantes par rapport à 2014 mais globalement, cela reste le même parcours. Certains diront que ce n’est pas un vrai 600, même si la distance dépasse 600 km, mais ce sont en fait deux boucles de +- 300 km et nous revenons à Ostende, le soir du 1er jour. L’avantage, est qu’on peut laisser dans la voiture les vêtements/nourritures pour le dimanche.

En 2018, je vais le faire avec Serge. Cela va donc rouler un peu plus vite qu’en 2014.

Nous partons avec le groupe à 6h précises, le vent n’est pas trop fort, mais c’est un vent du nord et il va le rester tout le week-end. Nous partons donc, vent de face, direction Breskens, en Hollande, le long de l’Escaut. Cela roule vite. Nous dépassons Jan et Antonio (et sa bande) (« j’ai suivi Jan !! ») deux fois sur le parcours. Nous sommes à Breskens à 8h30 (km 71) dans une boulangerie surpeuplée. Dans ces conditions l’arrêt sera des plus courts et nous repartons à deux, Serge et moi. Direction Graauw, toujours en Hollande en suivant l’Escaut, direction Anvers. Cela roule très vite (+de 30 km/h), le vent est assez favorable.

Serge crève un pneu, il me faut un petit ¼ d’heure pour réparer, pendant ce temps on s’est fait dépasser par de nombreux petits groupes épars.

Nous reparons, il ne faut pas longtemps, pour nous voyons ceux qui nous ont passé faire demi-tour, nous sommes du mauvais coté de la route, et on ne sait pas la traverser. Comme Serge est dans ma roue à 3 cm en ne regardant pas devant lui, il m’est presque rentré dedans quand j’ai commencé à ralentir pour faire demi-tour (sans presque freiner). Il finit son freinage dans l’herbe en poussant un cri d’horreur.

Et tout le monde s’arrête au pont du Canal Gand-Terneuzen. Pont qui passe plus de temps à être fermé qu’ouvert. 20 minutes à papoter et à regarder les bateaux qui passent.

Nous repartons dans un petit groupe et nous arrivons à Graauw pour le 2ème contrôle (130 km, 11h10, 28 km/h de moyenne). Nous sommes dans une station-service toujours aussi désertique qu’en 2014, et pour avoir notre cachet, c’est toujours la même galère. L’eau est toujours prise au robinet le long du mur.

Et nous continuons à 4, puis à 3 et enfin à deux. Chacun commence à rouler à sa vitesse.

Maintenant, nous partons vers Dendermonde. Nous retrouvons l’Escaut, un peu moins large que dans sa partie hollandaise, entre Temse et Debdermonde. Un peu avant d’arriver à Dendermonde, Serge s’arrête dans un magasin de vélo pour me payer un nouveau pneu. Mon pneu de réserve étant sur la roue du vélo de Serge.

Dendermonde, 13h40, 187 km, 28 km/h. Il commence à faire chaud, 30°c sur le vélo.

Le retour vers Ostende est un peu plus laborieux. Le vent ne nous aide plus beaucoup, on reste le long de l’Escaut et ensuite le long des canaux pendant des kilomètres et des kilomètres et ensuite il n’y a plus de contrôle jusqu’au bout, et il n’y a rien pour s’arrêter. Gand est traversé au ralenti et ensuite nous partons vers Brugge via le canal.

Nous nous arrêtons enfin à Sint-Joris, dans un café, pour se reposer et faire le ravito en eau (km261, 16h50, 27,5 km/h). Nous croisons la route d’un groupe de canadiens qui vont à Amsterdam à vélo. Ils sont un peu étonnés quand ils apprennent que nous faisons en deux jours le double de la distance qu’ils feront en une semaine.

Mais il faut maintenant repartir pour finir la première étape de ce 600. A Brugge, nous reprenons la même route que le matin. Nous arrivons à Raversijde (309 km, 19h05, 27,2 km/h), sur le parking bondé. Il y a un BBQ géant qui attire une masse de monde. Pour le contrôle nous allons au faire cacheter notre carte dans le seul hôtel au monde qui n’a pas de cachet. Visiblement la responsable n’a pas bien compris ce qu’on lui voulait, elle s’est refermée comme une huitre.

Mais la journée n’est pas finie. Nous devons maintenant aller chercher notre hôtel prêt de Dunkerque. Mais avant cela nous allons nous arrêter dans la friterie de Patrice à Middelkerke. Friterie tenue par des asiatique. C’est déjà un peu étrange comme ça, mais pour commander il faut passer par une dame sans doute très gentille mais qui maitrise le néerlandais comme moi le mandarin. Pour arriver à commander mon sandwich pour le dimanche matin, je dois m’y prendre à deux fois.

Pendant que nous mangeons nos frites/hamburger et fricadelle, nous sympathisons avec des chtis du nord de Dunkerque qui viennent jouer au casino de Middelkerke.

Il ne reste plus que 50 km à faire pour finir la journée. Nous arrivons dans le noir à Grande-Synthe pour notre hôtel F1, pas du tout désert, une bande de footeux boutonneux a investi les lieux. Ils sont un peu bruyants, mais une gueulante d’un de leurs chefs va les calmer. Il est 22h, 364 km, 27 km/h de moyenne. A 22H30 nous sommes dans notre lit, et nous allons faire une nuit complète. Réveil 5h.

Nous sommes sur le vélo à 5h30. Quitter Grande-Synthe est un peu plus laborieux que prévu. Quelques hésitations et une tentative de Serge pour aller sur l’autoroute, et nous prenons enfin la bonne direction. Le contrôle est déjà à Bourbourg, et comme nous ne savons pas si quelque chose sera ouvert, nous faisons une photo à l’entrée de la ville.

Mais une boulangerie est ouverte et nous ne sommes pas les premiers à être passé.

Le 1er contrôle du jour est à Wissant (8h20, 64 km, 24,5 km/h), où nous rencontrons Marcel, Jan, et quelques autres. Nous faisons un arrêt très court et nous repartons vent dans le dos, faire la plus belle partie de ce 600, direction Boulogne-sur-Mer.

Le contrôle suivant se fait dans un bar-tabac à coté de la Colonne de la Grande Armée de Napoléon. La partie facile de ce BRM est finie (9h30, 88 km, 23,9 km/h). Maintenant nous allons attaquer la partie vallonée du parcours, avec des cotes à 10% et pour corser le tout, le vent du nord-est, sera de face. Il n’y a plus de contrôle officiel, on s’arrête où on veut.

Nous faisons une pause à Saint-Momelin, le long de la route, pour manger un bout, il fait chaud (30°c), et le vent est usant. Enfin, visiblement surtout pour moi. Serge n’a pas l’air affecté du tout par ce vent et continue à rouler comme au 1er km. Il doit régulièrement m’attendre, surtout quand ça monte.

A Wormhout, nous nous arrêtons dans la friterie habituelle, une 20aine de minutes. (176 km, 14h10, 22,8 km/h).

Le vent se renforce de plus en plus, cela devient de plus en plus compliqué de continuer, km après km, nous avançons. Le même parcours où je volais sur le 400, quelques semaines auparavant, est ici une galère.

Finalement, nous arrivons à 17h30 à Raverijde, 242 km, 22,6 km/h. Je n’ai qu’une envie, envoyer ce vélo dans la mer. Il y a longtemps que je n’ai plus souffert comme ça, ce n’est pas vraiment de cette façon que j’aime faire du vélo. Serge quoique fatigué aussi, n’a pas l’air aussi affecté que moi.

Le BRM est fait en 35h30, 606km à 25 km/h. 3h plus vite qu’en 2014.

Pour moi, la saison des BRM très longues distances est terminée. Je n’aurai plus assez l’occasion de rouler suffisamment, et je n’en ai vraiment plus envie. Je me contenterai de faire quelques 200. Ce n’est pas le cas de Serge qui va cumuler jusque fin juillet, avec Patrice, tous les 600 et 1200 au programme.

Lien vers Strava

 


 

Samedi-Dimanche 02-03/06/2018 : Le BRM 600 d’Anderlecht

Photos du départ et divers (+ Joris, Koen et Patrice)

Lien vers les photos de Antonio

Les participants et les temps:

BANDURA Jean-Marc Randonneurs.be

39:35

COPPENS Peter HPV Belgium

33:35

COSYN Joris Randonneurs.be

36:25

DE CLERCQ Koen Randonneurs.be

36:25

DE NIJS Daniël Lierse BCR

37:15

DE RUYCK Wouter Randonneurs.be

37:20

DE VOS Louis Randonneurs.be

39:30

DE VULDER Patrick Randonneurs.be

37:15

DEJANS Marc Randonneurs.be

39:40

DEMONIE Peter WTC Zarrenhof

37:15

DESTREBECQ Yohan La Roue Basécloise

37:13

ESTREBEL Bruno CC Haute Senne

37:13

FIEREMANS Marcel CT ‘T Kroontje Denderbelle

37:15

KALISZ Serge Randonneurs.be

37:13

LABARBE Gilles Randonneurs.be

ab

MANDEMAKERS Herman ERN

39:43

MARTIN Patrice Aurore Cyclo St-Gilles

38:50

MORENO CASAS Antonio Randonneurs.be

39:35

PEGUIN Bernard CC Orchies

39:50

RIGOLLE Jan The Ideal Cycling Team

38:23

SELLEKAERTS Chantal Randonneurs.be

37:21

VAN DAMME Arlindo Randonneurs.be

34:25

VANMARSENILLE Francis RC Rando Cyclo Belgium

37:25

VANMARSENILLE Rohnny Randonneurs.be

39:43

Publicités

1 réflexion sur « Sorties Juin 2018 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close